Communiqué
25/04/2022 (Modifié le 28 sept. 2022 à 11:44:54)

L’Ordre des avocats de Paris appelle le gouverneur du Texas à sauver Melissa LUCIO

Mercredi 27 avril 2022 est prévue l’exécution de Melissa Lucio au Texas.

L’Ordre des avocats de Paris est membre fondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort.

Reconnue coupable d’avoir tué sa fille de 2 ans, elle est la première femme d’origine hispanique dans le couloir de la mort dans cet État. Elle est incarcérée depuis 15 ans.

Melissa Lucio n’a eu de cesse de clamer son innocence et d’expliquer que sa fille avait fait une chute.

Les enfants de Melissa Lucio, aujourd'hui adultes, affirment n’avoir jamais assisté à aucune violence de leur mère. Certains expliquent également avoir assisté à la chute de leur petite sœur.

De nombreux doutes émaillent ce dossier et ont conduit à une mobilisation rare à quelques jours de la date fatidique.

Plus de la moitié du Parlement texan, soit près de 90 démocrates et républicains, demande de suspendre cette exécution, en ce compris des partisans de la peine de mort conscients du fait que le Texas va peut-être exécuter une innocente.

Cinq anciens jurés réclament un nouveau procès.

Par ailleurs, peu après le procès, en 2014, le procureur dans cette affaire était condamné pour corruption à 13 années de prison, pour avoir réclamé de l’argent pour influencer son jugement.

A deux jours de la date prévue pour l’exécution de Melissa Lucio, l’Ordre des avocats de Paris rappelle son combat continu pour l’abolition universelle de la peine de mort.

L’Ordre des avocats de Paris demande au Gouverneur du Texas de refuser cet assassinat légal, source d'erreurs judiciaires qui sont irréversibles

Mise à jour : Une cour d'appel texane suspend l'exécution de Melissa Lucio, une mère américaine condamnée à mort 

Voir aussi